L’album « Moment Of Truth » (1998), le renouveau de Gang Starr

[ad_1]

Si l’année 1998 a été un grand cru dans le rap français, elle fut aussi un beau renouveau outre-Atlantique, avec en tête de liste le cinquième album de Gang Starr « Moment Of truth ».

Figure et meneur de l’identité très marquée du rap new-yorkais du début des années 1990, le duo faisait face à un grand défi puisqu’il n’avait rien sorti sous la bannière Gang Starr depuis quatre ans. « J’avais quitté le groupe et je ne pensais pas revenir un jour avec Gang Starr » avouait DJ premier. Les sonorités avaient changé, avec notamment l’avènement du Wu-Tang Clan et l’évolution de Nas.

Le premier single envoyé, qui ouvre également l’album, est « You know my steez » qui reste aujourd’hui considéré comme un titre phare de leur carrière. Avant d’envoyer la grosse instru et son couplet, Guru prévient « On a fait évoluer notre style de production mais c’est toujours Guru et Premier, et il y a toujours un message ».

Symbole du son new-yorkais

Guru au micro et DJ Premier à la production forment indéniablement le binôme beatmaker/rappeur le plus emblématique du rap américain. Ils nous livrent ici un album fleuve, avec 20 titres et 1h18 d’aventures avec une couleur typiquement East Coast.

Les autres artistes invités sur le projet apportent du relief à leur œuvre très marquée. Que cela soit grâce à la technique d’Inspectah Deck du Wu-Tang sur « Above the clouds » ou à la rage salvatrice de M.O.P sur « B.I vs Friendship ».

Un autre titre fort est le featuring avec Scarface, sur lequel il est question de trahison et d’argent facile. Celui-ci a bien failli ne jamais se faire. Le rappeur de Houston mettant un temps fou à envoyer son couplet, Gang Starr a bien failli envoyer « Moment Of truth » au mixage sans cette pépite présente en fin de disque. « Moment Of truth » est également le titre d’un des morceaux les plus iconiques du projet. Guru y livre trois couplets qui sortent de ses tripes, se confiant comme jamais sur la dépression, ses problèmes avec la justice et la trahison, encore. Mais il a l’habileté de tourner ses propos de manière à délivrer un message universel. Pour que chacun trouve son « moment de vérité ».

Une réussite critique et commerciale

Tout au long du disque Guru, pose son flow avec fluidité et humilité sur les beats magnifiquement découpés par le génie de Premier, plus que jamais maître dans l’art du sample. Il parvient toujours à dénicher puis découper la bonne boucle, en piochant autant dans la soul que le gospel ou le R&B. Sur « You Know my steez » il sample le soulman Joe Simon, sur « Work » le groupe R&B The Manhattans.

Cette maîtrise parfaite de leur art aboutit à un album complet et marquant pour toute une génération de passionnés de rap East Coast. Un projet autant authentique dans les lyrics, prônant toujours le vrai hip-hop et délivrant des messages de paix, qu’impactant dans les sonorités. Un album précieux dont le public a su s’emparer à sa sortie, « Moment of truth » se classant directement numéro 1 des charts dans la catégorie R&B/hip-hop et étant l’album avec le plus de succès du groupe. Et 21 ans plus tard, « Moment Of truth » de Gang Starr s’élève toujours toujours au dessus des nuages.

Moment of Truth en streaming

La source

[ad_2]